Actu de l'église

Avec le pape François, prenons le “temps de la Création” !

Le 1er septembre – Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création, créée il y a tout juste 50 ans – s’ouvrait le Temps de la Création qui se finira le 4 octobre, pour la fête de saint François d’Assise. A cette occasion le pape François a rappelé l’importance pour les chrétiens de “se souvenir, revenir, se reposer, réparer et se réjouir”.
Alors, si à l’occasion de ce Jubilé pour la Terre, au milieu de toutes nos résolutions de cette rentrée, nous prenions enfin du temps pour “Nous”, du temps pour la Création ?

  • à travers la contemplation : Le pape François, dans son message du 1er septembre, rappelle que vivre en harmonie avec la Création, c’est vivre en paix avec Dieu. Créatures et création sont des oeuvres divines qui de ce fait méritent respect, protection, admiration. Cette année, offrons-nous le temps chaque jour, de contempler pendant cinq minutes un élément de la création et de rendre grâce à Dieu pour tant de beauté et de générosité.
  • à travers nos actions : Être chrétien, c’est vivre en chrétien, en renonçant notamment à ce qui n’est pas Dieu. « La consommation brutale de la Création commence là où Dieu est absent, où la matière est désormais pour nous uniquement matérielle, où nous-mêmes sommes les dernières instances, où le tout est simplement notre propriété » (Benoît XVI). En ce début d’année, prenons le temps de changer nos habitudes, de changer notre regard sur les biens matériels et la possession. Et si nous posions un acte concret pour consommer moins ou de façon plus responsable ?
  • à travers la prière : Le pape François nous rappelle combien l’homme se définit, non en lui-même et par lui-même, mais par ses relations : à Dieu, à la nature, à tous les hommes. Chacun de nos actes a des répercussions, notamment sur les plus faibles. Le prix de nos excès, c’est avant tout les plus pauvres qui le payent. Prenons le temps de prier le Seigneur pour implorer sa miséricorde et lui confier tous ceux qui, à travers le monde, souffrent directement des désastres écologiques. Avec la neuvaine à la miséricorde divine, offrons nos prières au monde pendant neuf jours.
  • à travers la louange : La marque d’un chrétien, c’est la joie ! Devant les challenges à relever, les combats à mener, gardons cette joie profonde et faisons la rayonner. La nature elle-même est signe d’espérance et nous rappelle qu’il y a toujours un printemps. Alors louons Dieu et prenons le temps de ne plus sortir sans notre sourire ! “Vous êtes la lumière du monde” (Matthieu 5 : 14)

Et surtout, prenons le temps – il est urgent ! – d’ouvrir nos coeurs à la puissance de l’Esprit-Saint. “Viens, Esprit Créateur nous visiter, Viens éclairer l’âme de tes fils, Emplis nos cœurs de grâce et de lumière, Toi qui créas toute chose avec amour” (prière du Veni Creator)