Diocèse

Renouvellement de l’acte de consécration du diocèse de Bayonne aux Saints Cœurs de Jésus et de Marie

En ce temps d’épreuve que nous traversons, et conformément à ce qui avait été annoncé dans la Lettre aux prêtres et fidèles du diocèse du 16 mars dernier, Monseigneur Marc Aillet renouvellera, mercredi 25 mars, en la solennité de l’Annonciation, l’acte de consécration du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron au Sacré-Coeur de Jésus et au coeur Immaculé de Marie, à l’issue de la Messe (retransmise en direct à partir du site diocésain) qu’il célèbre à midi dans la chapelle de l’évêché.
Il invite les prêtres, les fidèles et les familles du diocèse à s’associer à ce renouvellement en récitant, avec foi et dans l’Espérance, cet acte de consécration :

-Tous ensemble :
Cœur Sacré de Jésus, fournaise ardente de charité, regarde avec bonté tes fils et tes filles du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron, en cette période troublée : nous fixons les yeux sur « ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour » (Jésus à sainte Marguerite-Marie).
Nous reconnaissons volontiers nos ingratitudes, nos irrévérences et nos froideurs envers toi, dans l’Eucharistie, Sacrement de ton amour, dont nous sommes aujourd’hui privés. Nous demandons humblement pardon pour tout ce qui blesse la charité fraternelle au sein de nos familles et de nos communautés.
Démunis, voire désemparés devant l’ampleur de la crise sanitaire que nous traversons, et qui prive l’Eglise de la plénitude des moyens de sanctification, nourrit l’inquiétude et l’angoisse de nombre de nos concitoyens, expose au danger les personnes les plus vulnérables, mobilise la générosité des personnels soignants au péril de leur santé ou de leur vie, multiplie les victimes de l’épidémie, nous nous tournons vers ton Cœur lent à la colère et plein d’amour et nous nous réfugions à l’abri de ta miséricorde.
En nous appuyant sur les actes héroïques de beaucoup de ceux qui se mobilisent contre l’épidémie, mais aussi sur la prière et la ferveur renforcées de nombreux fidèles et l’esprit de sacrifice et d’offrande de beaucoup, en ces temps de confinement, nous voulons renouveler la consécration de notre baptême en nous consacrant à nouveau solennellement à ton Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, ta Mère et notre Mère.
Tous, nous nous engageons à te répondre amour pour amour, en esprit de réparation pour nos ingratitudes et celles du monde entier, en te disant :
Moi (prononcer ici son prénom), je donne et consacre à ton Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, qui sont toujours unis, ma personne, ma vie, mon intelligence, ma mémoire et ma volonté, mes joies et mes peines, mon passé, mon présent et mon avenir, afin que tout ce que je ferai et souffrirai soit pour l’amour et la gloire de Dieu, et l’extension de ton Règne de vérité, d’amour, de justice et de paix dans le monde qui m’entoure. Forts de cette consécration, que nous voulons vivre en vérité, et avec un cœur brisé, nous te présentons tous ceux qui souffrent de cette épidémie, les malades, les victimes et leurs familles, ou qui la combattent pour en limiter les effets destructeurs. Confiants dans la puissance de ta miséricorde, nous te supplions d’intervenir pour mettre un terme à ce fléau qui nous afflige.
-Mgr l’évêque :
Moi, Marc, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, je veux en toute soumission et amour, consacrer solennellement à ton Sacré Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, ton Eglise particulière de Bayonne, Lescar et Oloron, afin qu’elle trouve en vos Cœurs unis refuge et protection et soit un signe toujours plus crédible de ton amour rédempteur pour les hommes et les femmes qui peuplent notre diocèse, te laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient, sans exception, selon ton bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen
Cœur Sacré de Jésus  :  J’ai confiance en vous
Cœur Immaculée de Marie :  Priez pour nous.